On Clique pour s'inscrire

                                                                Bulletin d'Adhésion 2023

                                               Notice du Licencié AXA 2023

                                                 Questionnaire de Santé

 

        

 

               Tout roule les copains: Vive le BGC

                                                       

 

 

         

  

La rando du dimanche 18 Septembre entre Colombes et Le Crotoy a été un vrai combat contre le vent qui soufflait constamment à 25 km/h de face sur tout le trajet après Chantilly.

A l’arrivée une moyenne de 23 km/h, alors que les autres années nous étions plutôt entre 26 et 28 de moyenne sans vent ou alors avec un vent bien orienté pour nous pousser.

Nous avons vu comme jamais des cyclistes en perdition à 10 km/h sur du plat … avec à l’arrivée des retards énormes et certains qui se sont fait récupérer, arrêtant le combat face à ce satané élément.
Enfin après un départ sous 6 degrés nous avons pu apprécier le soleil avec 10 degrés de plus au pic de la chaleur de vers 13-14.00 h au moment du ravitaillement
L’arrivée reste magique sous le soleil sur la digue qui traverse l’estuaire où la marée basse délivre le charge de cette baie de Somme qu’il faudrait classer au patrimoine de l’Unesco si ce n’est déjà fait.
Bref, mal de jambes pendant 1/2 heure à l’arrivée, le temps de manger nos moules frites réparatrices, finalement nous sommes fiers, d’avoir réussi à franchir une nouvelle étape dans notre expérience de cyclistes.

Dommage que nous ne soyons pas plus nombreux à partager ces paysages et faire un groupetto qui aurait été bien utile face aux éléments .


En espérant que l’année prochaine, ceux et celles qui n’ont pas osé franchir le pas, décident de nous accompagner car pour nous, l’aventure au Crotoy continuera avec la 5 ème édition


                                                              

                                                                       Texte: David                                    Photos: David et Michel