"Le BCMR du BGC" en clair "Le Brevet Cyclo de la Montagne de Reims du Brie Gâtinais Cyclotouriste"

Encore une fois bravo à tous les participants, le BGC était présent en nombre.

Ci joint je vous livre le récit de Karyn qui nous raconte son Brevet de la Montagne de Reims :

 

Bonjour à tous, 


Tout d’abord j’espère que vous allez bien .. 
juste pour vous donner quelques nouvelles de notre périple hier avec Christophe. 
 
Lorsque nous vous avons quitté pour suivre le 136 km, nous avons suivi les flèches rouges et surtout pas les noires ! Après de beaux passages au dénivelé certain, nous sommes arrivés dans un village et sommes tombés sur un jeune couple de quadras (elle, Marie, était toute menue et avait de longs cheveux noirs frisés, elle nous avait doublé le matin avant que l’on s’arrête déjeuner)
Bref, ils étaient avec un autre cycliste qui était tout seul et qui semblait complètement perdu, il n’avait plus d’eau et voulait retrouver Reims au plus vite. Pour lui il avait déjà pris ces flèches rouges le matin, et ne voulait pas nous suivre,  on s’est dit qu’il était bien atteint 🤭car nous n’avions jamais pris cet endroit !
Nous avions un doute quant au km car le gps indiquait déjà une belle distance et nous n’avions toujours pas vu le contrôle ! 
Nous voilà reparti avec ce jeune couple fort sympathique et originaire de Boulogne sur Mer. Il faut savoir que la jeune femme au départ voulait faire le 118 et que sa sortie la plus longue était 100km ! 
Nous traversons des vignes sous le cagnard, il fait très chaud chaud 🥵, Marie est devant moi, à l’aise , Christophe jacasse avec le nordiste, loin devant, et je vois mon bidon qui se vide comme les coupes de champagne au BGC ! C’est pour dire ! 
A l’arrivée de cette grande côte, les garçons ont la bonne idée de s’arrêter à l’ombre à l’entrée d’un village. Mes pieds me font mal, je bazarde mes chaussures et petit hop massage, assise par terre.  Il va bien falloir repartir, quasiment plus d’eau dans le bidon, on pense qu’on a loupé le ravito, pourtant jusque là nous avons toujours suivi nos flèches rouges.  Alors comme des malheureux, nous quémandons de l’eau au village, un monsieur nous rempli notre bidon avec de la vittel glacée 🥶(elle ne le reste pas longtemps)
Nous retrouvons nos compagnons de route qui nous attendent un peu plus loin  à l’ombre et là, coup de massue : Marie nous annonce qu’en regardant l’application de son téléphone, il nous reste encore 15km à faire pour rentrer ! Calcul rapide : on sera à 150 km ! Mais qu’est ce qu’on a foutu ?! 🤔 le pire c’est que nous sommes bien sur le parcours puisque nous suivons toujours nos flèches rouges. Au point où nous en sommes maintenant, on n’a pas le choix faut y aller ! 
On roule quelques km et là « paf » sur la gauche , flèche rouge ( encore indiqué au dernier moment !) 
Et qu’est ce qui est écrit après ? Contrôle ! 
Et là,  rien ne va plus, quand les organisateurs nous disent que nous avons suivi les flèches du 155, car celles du 140 c’était les noires ( pas très logique au passage, en ski une piste noire est plus dure qu’une rouge). 
Et là je vois Christophe comme ça :               🥴🥴😡😡
Nous sommes dans les derniers, ils commencent à remballer, mais il reste encore à manger et à boire, du coca bien frais 🥶 je crois que je n’en ai jamais bu d’aussi bon !
Les organisateurs nous disent qu’il nous reste 20 km ! Une côte, puis 15km de descentes. C’est sûr la côte, on la connaît, on l’a prise dans l’autre sens tout à l’heure 
( 10%)  
Finalement ça se fait bien, ils avaient raison après la côte, que de la descente et du plat, presqu’une balade de santé ! 
Arrivés à Reims à 17h15, vélos rangés dans la voiture, direction la douche (ce ne sera pas du luxe), nous sommes les mêmes derniers qu’au contrôle ! Il ne reste plus grand chose même pas un verre de champagne 😢
Christophe en profite pour se faire masser, je pense qu’il l’a bien mérité ! 
On était bien rincés mais finalement super contents ! En plus on part bientôt à Valloire pour une semaine, ça nous fera un bel entraînement ! 
 
On vous embrasse.
À bientôt 👋🏽 
Bises 😘
 
Karyn et Christophe 
 
 
Ci joint quelques photos merci Karyn pour cet excellent compte rendu.
 
 
 
Et une mention toute particulière à Bernard Boiché qui a obtenu un prix qu'il échangerait bien avec le prix du plus jeune ....Bravo à lui !
et merci à Denis qui œuvre dans l'ombre pour le bon déroulement de cette belle rando.